Tag: art Déco

Une remarquable expression de l’art déco : la Banque de Paul Payot maire de Chamonix de 1888 à 1901

 

Paul Payot : Frère de Michel Payot , médecin, créateur du club des sports de Chamonix, et Jules Payot , recteur.de l’académie d’Aix.

Banque Payot actiuellement banque Laydernierdétail laydernier 2 - CopieDans les revues spécialisées d’architecture des années 1930, la construction de la banque Payot à Chamonix est  souvent donnée en exemple. Réalisée par l’architecte Marcel Cochet, elle  attire l’attention des spécialistes de l’époque pour l’originalité et  la qualité du bâtiment.

A Chamonix, jusqu’à cette période,  on construisait avec  des  boules d’Arve que l’on cimentait entre elles et que l’on enduisait de crépi ou d’enduit.

P1000499 - CopieMarcel Cochet innove totalement. Il élève l’ossature du bâtiment en  béton armé.  Il connaissait les  aléas de ce type de ce matériau, notamment face aux différences de températures  extrêmes de la vallée. Cette armature est   ensuite comblée   aux étages de briques creuses et est complétée par une cloison en dolomite (panneaux de paille, ligaturée réalisant un matelas  isolant).

En 1930, en Savoie,  ce type de construction n’était pas chose courante,  d’autant plus  que  Marcel Cochet ose utiliser le béton pour le toit ce qui provoqua bon nombre de questionnements de la part de ses confrères.

 Son esprit vigilant le conduira à imaginer des  méthodes complémentaires pour assurer  l’étanchéité des terrasses. Il saura aussi profiter de l’expérience locale en adoptant des doubles cloisons  et des doubles fenêtres pour   mieux lutter contre le froid.

_MG_0194Les façades ont été traitées par une méthode simple :   un revêtement de plaques moulées en simili granit poli,  agrafées aux piliers de béton armé.

Le procédé  est  vraiment révolutionnaire à Chamonix.

 

Le 1er étage est occupé par l’appartement de Mr Payot, deux appartements occupent le second et un seul plus petit   le  troisième. Dans la partie supérieure,  une zone  plate « non aedificandi » est aménagée en terrasse  pour  qu’un hôtel,   l’Impérial situé à l’arrière,  conserve la vue sur le Mont Blanc.

 

Les façades de la banque sont décorées de  panneaux de ferronneries d’uneremarquable finesse (hélas disparues  depuis) qui avaient été réalisées par la maison Schmidt de Chamonix.

P1000492 - CopieLa façade sud sera prolongée par une boutique finement décorée.

 

 

 

 

détail laydernier 1 - Copie

 

Au dessus de ces grilles est inscrit en mosaïque  le mot  « change » en français, anglais, italien et allemand.

 

 

 

 

_MG_0183 - CopieSur la façade,  sont incrustés  des panneaux de mosaïques de grès et d’émaux  réalisées par une entreprise lyonnaise…  Ceux-ci rappellent   le souvenir de  l’oncle Venance Payot, naturaliste, botaniste et collectionneur de cristaux  qui tenait à cet endroit quelques dizaines d’années auparavant un muséum.

 L’une d’elles représente une fleur d’edelweiss qui pourtant n’est pas une fleur de chez nous ! Peu importe,  seul le décor compte.

Plus de 80 ans après,  on ne  peut que  rester admiratif devant ce bâtiment unique trônant au cœur de Chamonix.

 

 Qu’est ce qu’un bâtiment art Déco :
Un bâtiment construit après la 1ere guerre.Une construction simple et fonctionnelle, plutôt dépouillée mais ou la décoration est toujours présente sous une forme ou une autre. Ce sont des ornements très simples plutôt géométriques. Architecture volontairement  en opposition à l’art Nouveau des années avant guerre que l’on trouvait trop chargé.
 
 

 Article publié par Christine Boymond lasserre. Droits réservés.

Histoire et patrimoine Chamonix

 
 
 
error: Contenu protégé !