Archives de l’étiquette : Christine Boymond Lasserre

Petite histoire du champ de ski du Savoy

  Petits, grands… Tous connaissent le champ de ski du Savoy… Les débuts des sports d’hiver se développent à Chamonix dès les années 1900. Les champs situés en amont de l’hôtel Savoy deviennent le lieu des jeux de neige courus  par toute la clientèle fréquentant les hôtels et palaces chamoniards. C’est tout d’abord avec des …

Continuer à lire »

Le premier refuge alpin de Chamonix : le temple de la nature au Montenvers

Il a vu passer Chateaubriand, les impératrices Eugénie, puis  Marie Louise et aussi Victor Hugo, Charles Nodier, Lord Byron, Mary Shelley, Georges Sand, Liszt, Alexandre Dumas et tant d’autres…. Il est maintenant en bien piètre état… Notre fameux « Temple de la Nature », chanté par les romantiques du 19ème siècle. Qu’est-il ? Un petit bâtiment de forme …

Continuer à lire »

Le beau « Muck »

Les anciens à Chamonix se souviennent  encore  du « Beau Muck ». Personnage marquant de la période de  l’entre deux guerres,   «Muck »  était de toutes les fêtes, de toutes les   rencontres.  Nombreux sont les chamoniards qui en parlent encore avec humour et tendresse. Henry Mückenbrünn, surnommé « Muck »,  arrive à Chamonix en 1924  avec l’équipe polonaise  de ski  …

Continuer à lire »

Les divers refuges construits au sommet de l’Aiguille du Goûter

  1854 : un abri en pierres construit par Charles Loiseau. Abri surnommé «  la cabane à l’oiseau ». 1858 : premier refuge pouvant abriter 4-5 personnes. Il faudra 80 ascensions de porteurs pour apporter les planches au sommet ! Restauré en 1882. 1906 : construction d’un nouveau refuge juste à côté du refuge précédent. Il peut abriter 7 …

Continuer à lire »

Les mulets dans la vie chamoniarde au cours du XIXème siècle

  Nombre de photos belles et variées nous montrent l’importance qu’ont joué les mulets dans le développement touristique de Chamonix. Les touristes n’étaient pas toujours des marcheurs habitués à la montagne, aussi ce moyen de déplacement leur convenait parfaitement. Il faut savoir que pour ces mulets il y avait une réglementation très stricte liée à …

Continuer à lire »

La saison touristique à Chamonix en 1865

Les visiteurs  fréquentent pourtant le prieuré de Chamonix depuis près d’un siècle. En 1783 ils étaient 1 500 ! En 1830 on en compta 3 000. En 1861, la vallée est française depuis un an, l’Etat  se préoccupe du tourisme et édite déjà une série d’ouvrages afin de promouvoir la Savoie. De magnifiques lithographies sont éditées et on compte  de …

Continuer à lire »

Le clocher de l’église Saint Pierre d’Argentière  n’est il pas  le plus beau de la vallée ?

Les Argentérauds l’affirment :  il est le plus beau !           A la vue des anciennes lithographies ou tableaux, le clocher n’a pas la forme connue de nos jours. Comme pour les églises de l’ancien duché de Savoie, le clocher  est relativement simple, une flèche s’élançant vers le ciel,  à l’image des églises …

Continuer à lire »

Terminal Neige – Refuge du Montenvers !

  Terminal Neige est le  nom attribué par  la famille Sibuet à l’ensemble hôtel et restaurants de son groupe dont celui  du Montenvers, dont elle est maintenant la gérante. Raison commerciale certainement, mais cette  appellation n’est-elle pas inappropriée pour  notre Montenvers ? Le mot « terminal » évoque un aéroport, une gare, éventuellement un élément en informatique… Peut-être ici l’arrivée …

Continuer à lire »

Le centre de Chamonix en 1890 et en 2017

Les Bouchards : connaissez vous ce hameau hors du temps ?

 Au delà des Houches, dans ce petit vallon caché de Vaudagne sur le chemin vers le mont Borrel se niche un hameau des plus magnifiques. Ici le temps est suspendu. Quelques maisons, entourées de greniers et remises,  un four à pain. Pas de clôtures. Il y a les Bouchards d’en haut,  avec trois maisons, les …

Continuer à lire »

Articles plus anciens «

error: Contenu protégé !