Le REGINA au village des PRAZ

le Regina

De la famille  de Raymond Couttet  des Praz

Ce fut un hôtel prestigieux en cette période de la Belle Epoque. Construit en 1906 par Marie Couttet, veuve avec cinq enfants,  Marie entreprend  la construction de cet hôtel de 5 étages après celle du National des Praz édifié en 1902. Tourné ver le sud il dispose d’un très grand jardin très apprécié par la clientèle des habitués, avec en peu plus en avant un potager offrant légumes et fruits frais.

 

 

 

regina praz porche 1 - Copie     A l’architecture typiquement chamoniarde, avec ses encadrements de granit, il  possède à cette époque  en face nord (sur la route nationale) un très beau porche d’entrée avec une marquise, hélas détruit depuis.

Sa face sud élégante rythmée par une alternance de balcons offre à toutes les chambres une vue magnifique sur le Mont Blanc. Une longue terrasse au rez de chaussée ouvre sur un grand parc et permet d’accéder aux jardins ombragés.

Il reçoit essentiellement une  clientèle fidèle de médecins et d’enseignants d’Afrique du nord qui souvent restent tout l’été, du 15 juin au 15 septembre; pour cette raison il sera nommé un temps « le grand hôtel d’Orient ».

Cet hôtel, ainsi que le National, n’ouvrent qu’en été,

De ce fait, la clientèle n’a  besoin que d’un chauffage dit de « demi saison » lors des froides journées d’été. Seuls les lieux communs fréquentés par la clientèle possèdent des radiateurs, et les clients ouvrent les portes de leurs chambres afin de profiter de la chaleur.

 

La famille Couttet, dynamique et entreprenante possède, par ailleurs, un très bel hôtel appelé « le Grand Hôtel de Saint Raphaël » à Cannes qu’elle gère en hiver lorsque le Régina ferme durant la période hivernale.

 

 

regina praz 1 - CopieLa Gendarmerie nationale  rachète le bâtiment en 1967 pour y recevoir les familles de gendarmes en vacances.Il est rehaussé de deux  étages en son sommet, notamment pour y installer un restaurant panoramique,  et d’une cage d’ascenseur sur le côté dans les années 1970.

 

 

Cette transformation esthétiquement malheureuse détruira   l’équilibre originel de cet élégant bâtiment typiquement chamoniard.

Histoire et patrimoine de la vallée de Chamonix

Christine Boymond Lasserre

 

 

error: Contenu protégé !